Questions les plus fréquentes

À propos du spot cinéma

Vous livrez votre spot au moins une semaine avant. Consultez ici notre fiche technique.

Consultez ici notre fiche technique.

Tout à fait, nous pouvons facilement transformer le fichier mp4 au format adapté pour le cinéma (.DCP).

Non. 30 secondes est la durée standard d’un spot publicitaire. Un spot peut être plus long ou plus court. Les tarifs sont adaptés en fonction de la longueur du spot.

Bien sûr. Nos tarifs sont basés sur un spot de 30 secondes. Si le spot publicitaire est plus long ou plus court, le tarif est adapté.

Les vidéos ou publicités existantes (.mov, MP4…) peuvent facilement être converties au bon format cinéma (.DCP). Nous le faisons déjà pour de nombreux clients et à un prix fixe de 250 €. Vous nous fournissez votre spot, nous nous chargeons du reste.

Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas encore de spot. Nous disposons d’un vaste réseau de maisons de production dans votre région qui peuvent s’occuper de la production de nouveaux spots. Votre conseiller cinéma vous guidera dans cette démarche.

Comment ça marche?

Nous veillons à ce que les marques concurrentes ne soient pas dans les mêmes annonces publicitaires.

En collaboration avec votre conseiller cinéma, vous pouvez voir quelles semaines seraient plus optimales pour toucher votre public cible et diffuser votre message publicitaire. Certaines périodes ou certains films seront plus opportuns pour toucher votre public cible.

Nos campagnes cinéma sont actuellement réservées hebdomadairement, du mercredi au mardi, pour toutes les projections disponibles. Pour le moment, il n’est pas possible de choisir des jours ou des projections spécifiques.

Oui. Vous pouvez faire de la publicité dans un seul cinéma ou dans une sélection de plusieurs cinémas. C’est à vous de choisir. Avec 411 salles dans 52 cinémas, nous touchons 92 % des spectateurs belges de toute la Flandre, Wallonie et Bruxelles. Vous pouvez faire de la publicité sur grand écran dans les cinémas Kinepolis, UGC, Euroscoop, Imagix et Pathé.

C’est très simple. Regardez ici comment vous pouvez faire de la publicité au cinéma en 5 étapes !

COVID-19

Notre enquête actuelle sur un échantillon belge de 16 à 65 ans montre que le public va au cinéma pour se changer les idées (33%), et ensuite pour faire une sortie sympa entre amis ou en famille (25 %). Le cinéma demeure une expérience sociale unique hors de chez soi.

Nous espérons bien sûr qu’il n’en soit rien. Mais dans une telle éventualité, les conditions commerciales deviennent caduques et vous ne courrez aucun risque en tant qu’annonceur.

Les premiers résultats de notre étude en cours sur un échantillon belge de 16 à 65 ans montrent que – à condition que les mesures de précaution soient respectées – les gens sont impatients de revenir au cinéma. Mieux encore, 63% des cinéspectateurs réguliers indiquent qu’ils retourneront au cinéma cet été.

Les complexes cinématographiques prévoient un flux d’entrée et de sortie des visiteurs échelonné. Les portes s’ouvriront 30 minutes avant le début du film. Dans les semaines à venir, nous dresserons un inventaire de ces informations afin d’obtenir une meilleure vue d’ensemble.

Oui, les complexes cinématographiques prévoient un flux d’entrée et de sortie des visiteurs échelonné. Les portes s’ouvriront 30 minutes avant le début du film. Largement à temps pour visionner la bande publicitaire.

Nous sommes en contact étroit avec chaque complexe cinématographique de notre réseau et avons des accords concrets concernant la projection de la bande publicitaire.

La capacité maximale diffère d’un cinéma à l’autre. En moyenne, elle se situe entre 30 et 50 %. Vous trouvez une vue actuelle par salle ici.

98% de tous les cinémas dans notre réseau réouvriront au cours de la semaine du 1er juillet.

Non. Les visiteurs du cinéma ne doivent pas porter de masque buccal dans les salles pendant la projection.

La sécurité des spectateurs passe avant tout. À cette fin, les complexes cinématographiques prennent des mesures articulées autour de 3 principes et les appliquent de la manière la plus appropriée pour chaque complexe :

  • Flux d’entrée et de sortie des visiteurs échelonnés. Par exemple, les portes s’ouvrent 30 minutes avant le début du film. Après le film, les visiteurs sont priés de quitter la salle dès que possible.
  • Distanciation sociale durant la visite : respect d’une distance de 1,5 mètre vis-à-vis des personnes qui n’appartiennent pas à votre bulle. Selon les complexes, 1 ou 2 sièges devront être laissés libres entre les bulles. Dans certaines salles, il y aura également lieu de laisser une rangée vide entre les rangées réservées. Certains cinémas sont équipés de séparations en plexiglas.
  • Mesures d’hygiène pour assurer la sécurité des visiteurs et des collaborateurs. Du gel désinfectant pour les mains est disponible partout. Les salles sont désinfectées entre les représentations.

Le Conseil National de Sécurité a autorisé la réouverture des cinémas en Belgique, sous certaines conditions, à partir du 1er juillet avec un maximum de 200 personnes par séance.

Impact / ROI

Les études démontrent que 93 % des spectateurs sont déjà installés dans la salle lorsque la bande publicitaire débute.

À la fin de la campagne, votre conseiller cinéma établira un rapport avec les chiffres exacts de fréquentation et les profils détaillés des visiteurs par semaine pour chaque film. Le rapport contient des informations sur l’âge, le sexe, la classe sociale et la composition de la famille des cinéspectateurs.

L’attention

La publicité est une question d’attention, d’attention réelle. Et c’est ce qu’on trouve le plus souvent au cinéma. Une étude comparative des mouvements oculaires sur différents écrans montre que les spectateurs regardent 85 % de votre spot cinéma sans détourner le regard.

Chez eux, les personnes ne regardent même pas le quart d’une publicité (23 %). Les gens sont donc 3 fois plus attentifs au cinéma que devant leur télévision. Seulement 1,4 % d’une publicité en ligne est vue.

Nous avons votre attention ? Découvrez tous les détails sur cette enquête comparative de Lumen Research et Profacts

www.effectiveviews.be

Prix

Les tarifs pour la publicité au cinéma sont moins chers que vous ne le pensez. Le tarif hebdomadaire dépend du nombre de visiteurs au cinéma. Un grand complexe comprenant dix salles ou plus peut être réservé à partir de 1.100 euros, pour un cinéma de taille moyenne comprenant 6 à 10 salles il est possible de réserver à partir de 250 euros, et pour un cinéma plus petit, le prix de base est de 50 euros par semaine. La publicité au cinéma est facile, abordable et efficace, avec une portée locale garantie.

Public cible

Nous disposons des chiffres exacts par cinéma et par film. Contactez-nous et recevez les chiffres du cinéma près de chez vous !

Nous disposons des chiffres exacts de fréquentation par cinéma et par film. Contactez-nous et recevez les chiffres du cinéma près de chez vous !

Nos spectateurs sont de bons vivants actifs ! Grâce à notre connaissance détaillée du profil des visiteurs (âge, sexe, classe sociale, composition de la famille…) et à un calendrier des sorties de films disponible environ un an à l’avance, nous sommes en mesure d’estimer quel public verra votre spot. Contactez-nous pour plus d’informations sur votre public cible spécifique !